0%
Attention : l’exécution de JavaScript est désactivée dans votre navigateur ou sur ce site. Vous risquez de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions. Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.

Chiffres clés du PCSTI en période de crise - 2020

    

Bonjour et bienvenue sur la Plateforme de recueil de données « Chiffres clés du PCSTI en période de crise ».

 

Le questionnaire est prolongé jusqu'au 23 avril inclus.

Cette enquête est menée par l'Ocim avec la collaboration des réseaux suivants : l’Association Française d’Astronomie (Afa), le réseau professionnel des cultures scientifique, technique et industrielle (Amcsti), le Comité d'information et de liaison pour l'archéologie, l'étude et la mise en valeur du patrimoine industriel (Cilac), la Conférence permanente des muséums de France (CPMF), Entreprise et Découverte, la Fédération des écomusées et musées de société (Fems), les Jardins botaniques de France et des pays francophones et PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain (Patstec).

 

Depuis 2015, l’Ocim dresse chaque année un panorama du PCSTI en France (2019 :  https://fr.calameo.com/read/005777060eedc39ee008a) permettant de recueillir des données sur ce que représente ce champ en termes d'emplois, de publics, de poids économique et de couverture territoriale.

 

Avec la crise sans précédent de la COVID-19, cette enquête revêt un caractère exceptionnel. De nombreuses structures ont vu leurs activités touchées par les décisions relatives à la gestion de la pandémie. En premier lieu avec la fermeture des établissements accueillant du public et à travers des contraintes physiques. Ces mesures ne sont pas sans conséquence en termes financier, mais également en termes d’activité, vous amenant à de nécessaires adaptations pour poursuivre vos missions.

Aujourd’hui encore plus qu’hier, il nous semble donc important que l’ensemble des acteurs du champ du PCSTI, malgré les difficultés, puissent prendre le temps de répondre à ces questions.
La période actuelle démontre une nouvelle fois le besoin et la nécessité des activités menées pour expliquer, vulgariser, mais également encourager la réflexion, l’esprit critique et lutter contre les infox.

 

Les résultats permettront de rendre compte de l’impact de la crise, de la gouvernance territoriale et nationale, mais aussi, nous l’espérons, des capacités d’adaptation et des outils mis en œuvre par vos établissements.

 

Aussi, votre contribution est essentielle ! La participation d’un grand nombre de répondant·e·s permettra une meilleure représentation de l’ensemble des acteurs. Le questionnaire est prolongé jusqu'au 16 avril inclus.

 

Répondre à cette enquête vous prendra environ 45 minutes. Il est aussi possible d'enregistrer votre questionnaire non terminé grâce au bouton "Finir plus tard".

Vous aurez besoin de divers documents : données RH et budgétaires, chiffres de la fréquentation le cas échéant.

 

Une fois les données traitées, la synthèse des résultats sera accessible à tous, dans le respect du droit*.

 

Nous vous remercions d’avance pour votre collaboration et nous demeurons à votre disposition à l'adresse observatoire.ocim@u-bourgogne.fr.

Attention, si vous laissez le questionnaire ouvert et restez inactif pendant plus de 30 minutes sans enregistrer vos données (bouton "Finir plus tard"), elles seront perdues : pensez donc à enregistrer si besoin !

 

*Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à décrire les « Chiffres clés du PCSTI - 2020 ». Le destinataire des données est l'Ocim.
Selon le RGPD en vigueur :
Le traitement n'est licite que dans la mesure où la personne concernée a consenti au traitement de ses données à caractère personnel pour une ou plusieurs finalités spécifiques.
Vous disposez du droit de demander au responsable du traitement l’accès aux données à caractère personnel, la rectification ou l’effacement de celles-ci, ou une limitation du traitement relatif à la personne concernée, ou du droit de s’opposer au traitement et du droit à la portabilité des données.
Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

En partenariat avec :